Aller au contenu principal

Tutoriel pas-à-pas sur la restauration d’un vieux châssis de fenêtre

DIY : Fabriquez votre manchon réutilisable de gobelet à café avec un pistolet à colle

Vous avez besoin de restaurer un vieux châssis de fenêtre ? Ne cherchez pas plus loin : notre guide pas-à-pas vous aidera à exploiter vos compétences en matière de ponçage afin de réussir votre projet. Testez vos connaissances concernant le ponçage du bois et les outils de ponçage avec des travaux de bricolage.

NIVEAU DE DIFFICULTÉ:

Avant de commencer le ponçage, vérifiez si le bois présente des endroits mous.

Étape 1 : Inspecter le bois pour détecter la pourriture

Avant de commencer le ponçage, vérifiez si votre châssis de fenêtre contient de la pourriture, un champignon qui ronge le bois. La pourriture du bois peut nuire à la structure du châssis. Sortez tout d’abord le châssis des charnières et posez-le sur votre établi. C’est la meilleure façon de travailler. À l’aide d’un outil tranchant et pointu appelé poinçon, commencez votre inspection le long des bords et crevasses du bois. Vérifiez bien les endroits mous, signes de pourriture. Partout où vous transpercer aisément la surface du bois avec le poinçon – bingo, vous avez trouvé de la pourriture de bois !

Préparations pour le ponçage : enlever la pourriture du bois et la vieille peinture avec un grattoir triangulaire.

Étape 2 : Enlever le bois pourri et la vieille peinture

Avant d’éliminer la pourriture du bois, vous devez enlever la vieille peinture du châssis. Vous le ferez aisément avec un grattoir triangulaire. Grattez toute la surface du châssis avec l’outil pour enlever la peinture écaillée. Elle devrait se détacher facilement. Pas de soucis si la surface n’est pas lisse, nous verrons l’étape du ponçage plus tard. Enlevez maintenant la pourriture. Avec le côté pointu du grattoir (ou d’un poinçon), grattez la pourriture détectée à l’étape 1. C’est la première étape d’élimination de la pourriture, nous ferons un nettoyage plus en profondeur à l’étape suivante.

Préparation pour le ponçage : élimination de tout le bois vieux, dégradé et humide avec une fraise à défoncer Dremel.

Étape 3 : Élimination totale du bois dégradé

Une élimination totale de la pourriture préserve l’intégrité structurelle de votre châssis et évite la formation future de pourriture. Avant de saisir votre outil multi-usage Dremel, enfilez gants, lunettes de sécurité, protège-oreilles et masque antipoussière. Fixez la fraise à défoncer 6,4 mm (640) à l’outil. Démarrez à faible rotation (10 000 a 15 000 tr/min) et creusez les endroits grattés à l’étape 2. N’appuyez pas et progressez lentement. Éliminez toute la pourriture du bois et ignorez la rugosité : le ponçage lissera tout. Consulter l’article Comment éviter les erreurs lors du ponçage pour plus de conseils.

Ponçage des surfaces creusées avec un polissoir à lamelles Dremel.

Étape 4 : Ponçage des zones creusées

Après le défonçage, passez à l’étape de ponçage du bois. Insérez le polissoir à lamelles 4,8 mm (504) dans votre outil multi-usage Dremel. Cette fois, augmentez légèrement la vitesse de rotation à 20 000 tr/min environ. Gardez votre équipement de sécurité et commencez le ponçage de la surface du bois. Concentrez le ponçage en particulier sur les cavités créées par l’élimination de la pourriture du bois. Poursuivez le ponçage jusqu’à ce que les bords des cavités creusées soient lisses et prêtes pour le rebouchage.

Après le ponçage du bois, comblez les trous avec un mastic à bois.

Étape 5 : Combler les trous avec de l’enduit

L’objectif est maintenant de combler tous les trous et de restaurer la surface uniforme du châssis. Un mastic à bois avec durcisseur est idéal dans ce cas, car il durcit bien et résiste à l’eau. Mettez l’enduit de base sur votre couteau de peintre et ajoutez une pression ou deux du second composant (le durcisseur). Mélangez avec un autre couteau de peintre jusqu’à l’obtention d’une couleur et d’une texture homogènes. Comblez tous les trous ou fissures, un à la fois. Essuyez tout excès d’enduit avec la tranche du couteau et laissez sécher. Et si le résultat n’est pas parfaitement lisse, le ponçage est pour bientôt.

Ponçage des endroits difficiles d’accès avec une bande de ponçage Dremel.

Étape 6 : Ponçage du châssis

L’étape du ponçage consiste à préparer le châssis à la peinture. Équipé de votre équipement de sécurité, utilisez un outil de ponçage excentrique. Vous poncerez ainsi d’emblée toutes les surfaces supérieures. Prenez ensuite votre outil multi-usage Dremel avec la bande de ponçage grain 120 (432) . Commencez avec une faible rotation et une légère pression dans les endroits difficiles d’accès, comme les coins et les bords. Insistez sur les zones enduites pour obtenir une transition lisse avec le bois. Inutile d’enlever toute la vieille peinture, le but est une surface lisse, sans aspérités, prête à peindre.

Une fois le ponçage terminé, nettoyez le châssis de fenêtre avec un dégraissant.

Étape 7 : Essuyer le châssis

Le châssis est plutôt poussiéreux après le passage de l’outil de ponçage. Enfilez votre masque antipoussière et enlevez le plus gros de la poussière à l’aide d’une brosse en soie. Vous pouvez également utiliser un aspirateur. Préparez ensuite un mélange eau/dégraissant dans une petite bassine – les proportions correctes devraient figurer sur l’emballage du dégraissant. Trempez un chiffon sec dans le mélange et frottez tout d’abord le châssis de fenêtre, puis nettoyez la vitre. Pour finir, assurez-vous que votre surface de travail est exempte de poussière afin que la peinture soit parfaite.

Application d’un ruban de masquage sur le châssis de fenêtre afin de protéger la vitre.

Étape 8 : Appliquer un ruban de masquage autour des bords du châssis

Aussi confiant que vous soyez quant à votre habileté en peinture, l’application d’un ruban de masquage sur le verre assure une finition soignée. Conseil : utilisez un ruban de masquage solide et de bonne qualité qui ne laisse pas d’adhésif lorsque vous le retirez. Votre châssis est fait de nombreuses petites fenêtres, comme le nôtre ? Collez tout simplement une longue section de ruban de masquage au-dessusdu bois. Découpez ensuite soigneusement avec un cutter le ruban qui recouvre les sections de bois que vous devrez peindre. Regardez la vidéo en haut de cette page pour savoir exactement comment.

Peindre le châssis de fenêtre avec un petit rouleau.

Étape 9 : Peindre le châssis de fenêtre poncé

Bon travail ! Vous voici à la dernière étape de la restauration de votre châssis de fenêtre. Mélangez bien la peinture et peignez en premier tous les bords délicats avec un petit pinceau. Une brosse est pratique sur les côtés. Peignez ensuite les surfaces planes au rouleau. Pour un résultat optimal, appliquez deux couches fines en laissant sécher entre les deux. Lorsque la dernière couche est sèche, enlevez le ruban. Mais avant, entaillez les bords avec le cutter afin de couper la peinture séchée et vous assurer un résultat propre. Enfin, fixez votre châssis à la fenêtre et admirez votre travail !

CE QU’IL VOUS FAUT

Un vieux châssis de fenêtre

Gants de sécurité

Lunettes de sécurité

Masque antipoussière

Protection auditive

Poinçon

Grattoir de peintre triangulaire

Fraise à défoncer (HSS) 6,4 mm (640)

Outil multi-usage Dremel

Polissoir à lamelles 4,8 mm (504)

Mastic à bois avec durcisseur

Couteaux de peintre

Ponceuse excentrique aléatoire et papier de verre grain 120

Mandrin de ponçage EZ SpeedClic (SC407)

Bandes de ponçage 13 mm grain 120 (432)

Brosse en soie

Dégraissant

Chiffon sec

Petite bassine ou cuvette avec de l’eau

Ruban de masquage

Cutter

Peinture à usage extérieur

Pinceau

Petit rouleau à peinture en mousse

Bac à peinture

Quelques chutes de bois

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR